hotel cesenatico 3 stelle
MENU

Avant le gran fondo un hommage au Pirate


Visitez le musée Pantani de Cesenatico

Le musée multimédia Marco Pantani, se trouve à côté de la gare de Cesenatico et couvre une superficie de plus de 300 mètres carrés. Soutenu avec force par la famille Pantani et la ville de Cesenatico, il a été réalisé grâce à la Fondation Marco Pantani. Ce musée garde vivante la mémoire des course cyclistes glorieuses du « Pirata », à travers ses vélos et beaucoup de matériel photographique.

Cet espace a été divisé en trois zones correspondant aux noms des trois montagnes conquises par ce champion en vélo, qui l’ont rendu célèbre dans le monde entier : Mortirolo, Alpe D`Huez, Bocchetta.

La salle Mortirolo vous fait découvrir l’homme, l’athlète et l’artiste cachés derrière le « Pirata », à travers ses vélos personnalisés qui lui ont permis de réaliser ses exploits, les maillots des équipes pour lesquelles il a couru, ses casques, ses trophées et beaucoup de matériel photographique.

La salle de l`Alpe d`Huez souligne le côté écrivain et artiste de Marco Pantani, consacrant plus d’espace aux écrits originaux du champion et à une galerie d’art avec plus de 20 tableaux peints par lui. À l’intérieur de cette salle vous trouverez également un cinéma à 50 places où vous pouvez voir les vidéos de Pantani, les albums de photo qui retracent toute la carrière du champion et les revues de presse des journaux italiens et européens principaux.

Dans la salle Bocchetta, située sur la terrasse extérieure, vous pouvez visiter l’une des nombreuses expositions thématiques instantanées.

À la fin de votre séjour à Cesenatico, si vous voulez ramener chez vous un souvenir en plus du classement dans la course, vous pouvez acheter des vêtements et des gadgets à l’intérieur de la boutique dans le musée Pantani.

De cette façon vous donnez un apport indirect aux nombreuses organisations qui s’occupent de l’accueil et des soins aux enfants, des personnes affectées par des problèmes moteurs et mentaux, aidées par Marco Pantani qui leur donnait chaque année des sommes d’argent.

« Parfois nous fermons nos yeux car nous n’aimons pas la réalité… mais si nous arrêtons la communication nous n’arrivons plus à profiter de notre vie et à écrire notre histoire ».

Demande d'information

Entrez l'âge des enfants

Book Now